artisanat

#SEO et TPE : Budget, Stratégies et Optimisations

On le sait, très souvent, la variable d’ajustement d’un budget SEO détermine tout ou partie de la prestation qui va suivre. Moduler ses missions et s’adapter à la demande du client est une partie non négligeable de notre métier. Bien sur, on rêve tous du grand compte, du “Big One” qui va assurer notre trésorerie pour les 6 mois à venir. N’empêche qu’il ne faut jamais négliger les clients de taille plus modestes. Eléments d’explication

#1. Le Budget

Le point d’achoppement avec les petits comptes. Il faut savoir que la part d’investissement d’une TPE dans une stratégie digitale peut être très élevée. L’anticiper me parait indispensable pour ne pas faire face au premier conflit dans votre relation client.

Il y a plusieurs manières de facturer en Référencement :

  • Le forfait horaire au temps passé
  • Le forfait journalier au temps passé
  • La prestation globale (avec ou sans acompte)
  • Autres…

Avec les TPE, ce n’est pas que le budget auquel vous devez penser, mais aussi et surtout au mode de paiement. Limiter les défaillances est essentiel. 

Pour moi, et selon le besoin du client, il vaut mieux lui proposer un forfait mensuel, sur 6 à 12 mois. Pensez bien à inclure un suivi régulier (vous en aurez des call, et des questions/réponses, rassurez vous !).

Lors d’un contrat avec une TPE, c’est le plus souvent du temps le responsable en chef de la société qui sera au contact du référenceur. Dès lors, votre empathie et vos capacités d’écoute et de pédagogie vont être mises en jeu pour garder autant que faire se peut une relation au beau fixe.

Sur l’ensemble de mes clients, et selon la définition de l’INSEE, 9 d’entre eux sont des TPE.

Sur ces 9, mon devis moyen tourne autour de 3 500€ pour 6 mois de prestation (soit des abonnements mensuels à 580 € / mois). 

#2. Stratégies

Séparons tout d’abord deux types de TPE :

  • Les Startups
  • Les TPE de l’artisanat et/ou familiale

L’approche du référencement ne sera pas – du tout – la même. Là où le startuper sera très à l’aise dans le domaine du digital, l’artisant va être beaucoup plus “old fashioned”, et parler de ce qu’il connaît : le offline, le bouche à oreille, le mailing papier, etc…

Si vous travaillez avec une Startup : ATTENTION => La plupart du temps (et avec cet environnement French Tech français qui fait parfois passer des entrepreneurs pour des messies), vous aurez une relation complexe avec les startups. Persuadée d’être persuadé (sic), elles voudront souvent avoir le dernier mot, et auront une envie de stratégie SEO agressive (combien de startups m’ont déjà demandé du BH …), quitte à y mettre le prix !

Si vous travaillez avec un artisan, il convient d’être à l’écoute, d’être patient et de rassurer. Un artisan, au-delà de ses produits, a une valeur sentimentale qui le lie à son entreprise. Pour lui, c’est un organisme vivant qui – en lui ajoutant un site internet et une stratégie de visibilité – va perdre potentiellement une part de l’âme qu’il avait construit.

Aucune TPE ne se ressemble et il sera important de prendre en compte ses différences pour mettre en place correctement vos optimisations

#3 : Optimisations

Idem qu’auparavant. Soit vous tombez sur le bon cheval a.k.a : La startup qui a été fondé par un développeur doublé d’un webmarketeur et alors : “Roulez jeunesse”.

Soit vous tombez sur l’artisan qui s’est laissé berner par les promesses d’un Wix ou d’un 1 and 1 tout pourri et qui se plaint de n’avoir aucune visibilité.

Soyons simples, clairs et concis :

  1. Un audit de l’existant est nécessaire, si ce n’est indispensable. Il sera encore plus indispensable d’organiser un debrief complet de cet audit pour poser un diagnostic qui soit clair à entendre par votre interlocuteur
  2. La sémantique est importante car souvent :
    1. L’artisan a une zone de chalandise bien définie et il porte l’ADN de son métier au coeur.
    2. L’artisan a déjà ses mots-clés sur son camion
    3. L’artisan est celui à qui l’on pose directement une question sur un état problématique donné.
  3. Les optimisations se doivent d’être comprises par votre client et surtout : Allez à l’essentiel !

Vous aurez toujours le temps de magnifier votre prestation SEO avec un ou des PBN, avec un ou des cocons sémantiques. Mais pour un artisan, la vérité est ailleurs :

  • Pensez Référencement local
  • Pensez Tutoriel et/ou présentation de sa société via YouTube
  • Pensez longue traîne

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notify of
avatar

wpDiscuz